(1984-1989) Les années 80

 

84-85            

qui vit la passation de pouvoir entre Reymond Sahy, le président de la première heure, et Daniel Didier, se termina honorablement avec une 6eme place en championnat, qualificative à la coupe d'Europe et ceci malgré l'hécatombe (départs et blessures) du début de saison.

En revanche, les jeunes apportèrent leur lot de satisfactions avec des titres pour les Minimes et Cadettes

 

85-86            

Gérard Vialaton prend du recul ; il laisse les renes de l'équipe 1 à Solange Fol après ses résultats excellents avec les jeunes. Le basket féminin a évolué et l'ASV enrôle une américaine de premier plan, Tanya Haave afin de se donner les moyens de ses ambitions : Tanya et C. Benintendi s'entendent bien d'où une 4eme place en championnat.

 

86-87           

C'est l'année des bouleversements : C. Benintendi, P Gay et Bl Touiller sont les seules rescapées auxquelles s'ajoutent Fatou N'Daye (Racing), Paoline Ekambi (de retour des USA) et Sylvie Simonetti (Aix en Provence) et les espoirs C. Matray, A-M Ruiz, C Sagnes, M Trouvé et N. Berger. Cependant l'harmonie ne règne pas. Solange démissionne et Gérard Vialaton reprend du service.

 

87-89           

L'équipe atteindra 2 fois de suite la 3 éme place du championnat et sera valorisé en 1988 par le titre de championne de France Espoirs avec une équipe entraînée par R. André. N'omettons pas de souligner qu'au long des années 80, l'ASV a été reconnue plusieurs fois comme meilleurs club français des jeunes. Cependant les difficultés financières font que le club entre dans une période de crise avec changement de président et perte de la majorité des joueuses majeures. La relégation en Nationale 2 est inévitable la saison suivante (1990).

 



04/10/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres